Cartonnerie

De Vers une ville plus durable....

Sommaire


Le projet

La cartonnerie est un lieu symbolique qui représente une page de l'histoire de Pont-Audemer. La reconversion de ce site industriel consiste aujourd'hui à créer du lien, des occupations mixtes avec d'un côté la pépinière d'entreprises, des zones champêtres et de l'autre, de l'habitat et des jardins familiaux.

Ce projet, totalement inscrit dans une démarche écologique, n'a pas pour vocation de proposer uniquement une succession de gadgets photovoltaïques. C'est une véritable réflexion sur le bouleversement des habitudes de vie qui est engagée. Pour cela, la ville s'est entourée de plusieurs experts Nathalie Blanc, chercheuse au CNRS, pour donner de la hauteur au projet. En effet, l'éco-quartier a pour vocation de provoquer un changement culturel dans le comportement des personnes. Les habitants s'identifient à un mode de vie conciliant les trois pôles du développement durable à savoir le social, l'économie et l'écologie.

Du point de vue social, ce type de quartier attache une importance particulière aux principes de bonne gouvernance, à la mixité socio-économique, culturelle et générationnelle. Du point de vue économique, les services et les commerces se veulent multi-fonctionnels. Enfin, du point de vue environnemental, l'éco-quartier prête attention à la problématique de la mobilité, des énergies, de l'eau, des déchets, des matériaux de construction et de la gestion/dépollution des sols.

Ce projet d'éco-quartier est emblématique de la volonté municipale de faire de Pont-Audemer une ville 'durable'. Conduit notamment par Thibaud Babled, architecte urbaniste, Antoine Santiard, Charlotte et Jean-Jacques Hubert de l'agence H2O architectes, il est l'exemple type de l'urbanisme de demain.

Dès le début de l'année prochaine, le chantier de la pépinière d'entreprises devrait être lancé. Cet espace prendra place dans la partie en briques de l'ancienne cartonnerie.

Par ailleurs, le quartier sera agrémenté d'une succession de terrasses afin de retrouver un vrai contact avec la Risle. Un travail sur les berges intègrera la rivière à la vie de quartier. Enfin, une passerelle piétonne permettra quant à elle d'assurer le lien avec le centre ville.

En réponse à la proposition faite de participer à un groupe de travail accompagnant la naissance d'un projet d'écoquartier sur le site de la Cartonnerie, Nathalie Blanc et Maelle Ranoux (CNRS Ladyss - UMR 7533) ont élaboré le document L'écoquartier un projet de ville - Analyses, Accompagnement, Actions (document PDF de 42.1Ko).

Près d'une centaine de personnes, avec une large part d'habitants et d'anciens de la cartonnerie, était venue assister à la présentation de l'éco- quartier et découvrir les esquisses du projet...

Une démarche participative

La ville se construit. C'est un véritable travail d'urbanistes et d'architectes. Mais cela nous concerne tous. Dans ce cadre, Nathalie Blanc, chercheuse au CNRS, spécialiste de la nature dans la ville, proposera très prochainement des rencontres avec les Pont-Audemériens.

Nous souhaitons vraiment construire ce quartier ensemble. Toutes celles et ceux qui le souhaitent seront les bienvenus dans ces groupes de travail a précisé Michel Leroux aux nombreux habitants, présents à la présentation du projet et particulièrement sensibles à cette nouvelle façon de voir la ville.

Histoire

La cartonnerie de Pont-Audemer était spécialisée dans la fabrication de feutre cellulosique. L'entreprise présentait plusieurs particularités. Elle était notamment la seule en France, et une des trois seules en Europe (ex : Pays de l'Est compris), à fabriquer du papier lourd absorbant pour l'industrie de l'étanchéité, qu'elle produisait de plus avec des matières premières issues de la récupération... le développement durable bien avant l'heure.

Carte postale du XIXème siècle de la cartonnerie
Carte postale du XIXème siècle de la cartonnerie - collection du Musée Canel

Concours d'urbanisme

Le futur quartier de la Cartonnerie est un lieu pour tous. Résidents, et actifs y trouvant leurs lieux de vie quotidiens, promeneurs et flâneurs y goûtant plus occasionnellement un nouveau contact avec la nature, touristes et pêcheurs venant profiter à deux pas de centre ville d'espaces ludiques formant l'antichambre d'itinéraires de randonnées sillonnant la Vallée de la Risle, etc... Chacun a ses propres attentes. L'intérêt des uns ou celui des autres se portent sur un ou plusieurs aspects particuliers, des points parfois identiques, parfois très différents. Le projet a pris en compte la diversité de ces attentes, il cherche à les satisfaire au mieux.

Afin de répondre, sous une forme brève, à cette diversité des préoccupations et donc de s'adresser à un lectorat multiple, le dossier de cohérence d'ensemble a été rédiger sous la forme d'un Abécédaire. On peut en avoir une lecture complète et patiente (de A à Z). On peut aussi le consulter sur un point précis. On peut le lire dans l'ordre alphabétique ou dans un ordre propre à chacun.

Outils personnels